Fonctionnement Anémomètre

Anémomètre

 

Ce système est l'association du mécanisme d'un anémomètre et d'une girouette.

Ce système bi-fonctionnel est un capteur qui informe de la vitesse du vent mais aussi de la direction du vent par impulsions électriques. 

 

Formation d’un signal de l’anémomètre :

 L'anémomètre est un appareil doté d'un chapeau à 3 coupelles ayant une prise au vent. Il tourne grâce à une liaison pivot sur un axe.

A l'intérieur de ce chapeau se trouve le mécanisme permettant de détecter les vents et d'en calculer le vent.

 

 

Ce système se compose de deux composants :

-         D'un moulinet se caractérisant d'un support à aimants avec 4 aimants, fixé au bâti du chapeau de l'anémomètre et suivant ainsi la rotation des coupelles et donc du vent.

-         Un interrupteur à lame souple (I.L.S) qui est deux lames d'aciers se situant dans les champs magnétiques d'un tube de verre. Cet interrupteur est intérieurement fixe par rapport au bâti du chapeau de l'anémomètre. Cet I.L.S est directement relié boîtier de commande de l'anémomètre.

 

Le moulinet agit donc sur l'interrupteur grâce à un phénomène physique de polarisation et de dépolarisation (impulsions électriques), provoqué par les aimants,  du aux champs magnétique présent dans le tube de l'I.L.S.

Le signal électrique  T.O.R (Tout ou Rien) de l'anémomètre est caractériser par la superposition des lames d'acier dc l'I.L.S, lorsque les lames se polarisent, se touchent elle envoient ce signal et inversement. Par conséquent soit l'interrupteur est ouvert soit il est fermé.

Ce phénomène de superposition se produit seulement 4 fois par tour de moulinet, (1 pour chaque aimant du moulinet) provoquant un signal périodique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site